Aller au contenu

Vieillir en santé, un défi planétaire 

Devant le défi d’une planète comptant déjà plus d’un milliard de personnes de 60 ans et plus, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré 2021-2030, Décennie pour le vieillissement en bonne santé. Elle appelle ainsi les gouvernements à intégrer la lutte contre l’âgisme dans l’ensemble de leurs politiques et de leurs programmes. Le Québec doit répondre à ces objectifs et se doter des outils nécessaires à leur réalisation. 

Vers un nouveau plan d’action québécois 

Le Plan d’action Un Québec pour tous les âges se terminant en 2023, le Forum Vieillir et vivre ensemble (VVE), tenu à Québec, le 18 mai, visait à préparer le plan pour 2024-2029. La consultation tenue le 6 avril dernier avait suscité un vif intérêt, avec 60 mémoires reçus. Cet intérêt s’est confirmé lors du Forum qui a rassemblé 300 personnes à l’hôtel Concorde et 500 autres à distance.  

Une délégation montréalaise 

Le Réseau Résilience Aîné.es Montréal (RRAM) a fait bonne figure au Forum VVE. Deux membres du Conseil citoyen du RRAM, Michèle Stanton-Jean et Denise Veilleux, y ont fait entendre la voix de personnes aînées. Les directrices générales de deux organismes partenaires du RRAM étaient aussi présentes. Maryse Bisson, de la Coalition pour le maintien dans la communauté (COMACO), et Joanne Parmenter, des Petits Frères, ont rappelé le rôle essentiel du milieu communautaire auprès de la population aînée. La délégation comptait aussi une alliée de taille : la directrice régionale de la Santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin. 

Tout au long de la journée, les membres de l’Équipe Montréal ont fait valoir leurs points de vue et développé leur réseautage. Elles ont même bénéficié d’une écoute exceptionnelle de la ministre déléguée, Sonia Bélanger, qui a partagé leur repas du dîner.  

De gauche à droite : Dre Mylène Drouin, directrice de la DRSP, Joanne Parmenter (Les Petits Frères), Maryse Bisson (COMACO), la ministre responsable des aînés, Sonia Bélanger, et Denise Veilleux, membre du Conseil Citoyen.

Un Forum aux accents régionaux 

À en juger par les deux présentations d’ouverture, le vieillissement actif et la lutte contre l’âgisme seront au cœur du futur plan d’action québécois. Difficile de s’opposer à cette approche, mais il faudra voir si les personnes aînées seront intégrées à la conception, à la mise en œuvre et à l’évaluation de ce plan. C’est la demande formulée par le RRAM, qui pourrait servir de modèle en matière de participation citoyenne. 

Trois panels ont mis en évidence la qualité et le dynamisme des interventions menées dans différentes régions du Québec. On a ainsi constaté l’ampleur et la qualité du travail de multiples organismes qui devraient bénéficier de plus de visibilité. Il est d’ailleurs dommage que le Forum n’ait eu aucune couverture dans les médias. 

Verified by MonsterInsights